Le Bachelor Universitaire de Technologie GACO (Gestion Administrative et Commerciale des Organisations)

À la rentrée 2021, le D.U.T. GACO laisse la place au B.U.T. (Bachelor Universitaire de Technologie) GACO. Les titulaires du baccalauréat trouveront sur parcoursup ce choix d’orientation qui offre de multiples débouchés.


Depuis 2019, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a engagé une réforme de la licence professionnelle (Arrêté du 6 décembre 2019).

Il est rappelé que ce niveau de formation donne « à son titulaire le grade de licence et poursuit un objectif d’insertion professionnelle ». Les licences professionnelles sont accessibles dans les universités dès la sortie du baccalauréat. Les IUT (Institut Universitaire de Technologie), sous la tutelle des universités, proposent donc ce grade de licence professionnelle sous un nom d’usage spécifique : le « Bachelor Universitaire de Technologie » qui prend la place du D.U.T.. La formation GACO est proposé dans 13 campus en France métropolitaine et à Tahiti.

Études supérieures et professionnalisation

Le cursus réparti en 6 semestres s’articule toujours autour de mises en situation professionnelles, de périodes en entreprise sous forme de stages ou en alternance (sur 1, 2 ou 3 ans). Les possibilités d’intégrer des écoles ou de changer d’orientation sont bien sûr conservées dans ce nouveau diplôme. À la sortie de la formation vous détenez à la fois un savoir technique solide et une diplôme reconnu sur le marché du travail.

Lors des choix d’orientation, le BUT (Bachelor Universitaire de Technologie) prend donc la succession du DUT (Diplôme Universitaire de Technologie). Quels sont les changements prévus pour les lycéens dans cette réforme ?

La réforme du B.U.T. applicable en septembre 2021

L’offre de formation des IUT évolue : le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) devient le nouveau diplôme de référence des IUT

Une formation tournée vers l’emploi

Dans le programme des Bachelors Universitaires de Technologies, on intègre « des enseignements théoriques, enseignements pratiques, mises en situation professionnelle, apprentissage de méthodes et d’outils, périodes de formation en milieu professionnel, notamment stages et projets tutorés individuels ou collectifs ». En cela, les piliers qui ont fait le succès des IUT sont maintenus. Rappelons que les enseignements en IUT sont assurés à la fois par les enseignants et en complément des professionnels vacataires. Le cursus propose de nombreuses mises en situation que ce soit lors de travaux pratiques ou de période de stage.

Aux enseignements conduisant à la délivrance du Bachelor Universitaire de Technologie s’ajoutent, dans le cadre d’une formation dirigée, des heures de projet faisant l’objet d’un tutorat en IUT et d’au moins 26 semaines consacrées à l’accomplissement de stages répartis sur les 3 années.

180 ECTS : alignement européen des formations universitaires

E.C.T.S. se traduit par « système européen de transfert et d’accumulation de crédits » soit « European credit transfer system ». Ces crédits valident le travail fourni par l’étudiant (partiels, stages, mémoires, etc.). Une fois obtenus, ils sont définitivement acquis et transférables dans tous les établissements de l’enseignement supérieur européen. Auparavant, les diplômes à Bac +2 sont en cela une exception française, ce qui ne facilitait pas les mobilités des étudiants. Avec le BUT, l’étudiant titulaire obtient 180 ECTS qui sont reconnus dans toute l’Europe, et facilitent ainsi les mobilités et l’emploi.

Les compétences au coeur de la pédagogie

En tant que diplôme professionnalisant, le BUT est reconnu dans le cadre national des certifications professionnelles (niveau 6 des niveaux de qualification). Cette reconnaissance est une garantie pour l’étudiant qui se voit valider des compétences reconnues dans le monde professionnel.

Par ailleurs, l’idée d’acquisition de compétences est au coeur de la réforme.

« Les parcours de formation sont structurés en ensembles cohérents d’unités d’enseignement permettant l’acquisition de blocs de connaissances et de compétences ». L’apprentissage par compétence vise à donner du sens aux études. Il ne s’agit pas d’acquérir des connaissances de manière isolée mais bien de les maîtriser pour les mettre en oeuvre dans des situations, des contextes professionnels. Les IUT restent ainsi dans leur rôle qui depuis toujours avait pour but de favoriser la mise en pratique des savoirs.

Des blocs communs de compétences aux parcours

Le BUT est défini par un nom et complété par ailleurs avec des parcours. Les noms des BUT reprendront le noms des 25 spécialités des DUT. Les parcours sont quant à eux choisis par les étudiants après leur première année, et deviennent en quelque sorte une option au diplôme apportant des compétences plus spécifiques.

Chaque programme du BUT vous propose de choisir un parcours qui va apporter une spécialisation à la formation. Ce parcours peut s’assimiler à une option qui va être choisie en deuxième année. Découvrir les parcours de la formation GACO.

La formation à caractère universitaire et technologique permet d’embrasser un champ large de compétences et donne ainsi accès à de nombreux métiers dans le domaine du tertiaire.

Gaco France – Jean-Christophe Gonzato

Dans le BUT GACO : 4 parcours sont proposés :

  • Management responsable de projet et des organisations
  • Management des fonctions supports
  • Management commercial et marketing omnicanal
  • Management des activités cultures, artistiques, sportives et de tourisme

Débouchés professionnels

Les diplômés du BUT sont des collaborateurs de gestion polyvalents capables de seconder les chefs de PME ou de PMI. Les entreprises cibles sont celles ayant entre 20 et 100 salariés, ce qui représente 49 % des entreprises. Du fait de la polyvalence des étudiants, les métiers sont également étendus dans les secteurs du marketing, communication, ressources humaines, comptabilité, etc.

À titre d’exemple, les diplômés peuvent occuper des postes comme :

  • comptable dans une PME
  • assistant de gestion
  • adjoint au chef d’entreprise
  • collaborateur polyvalent
  • assistant marketing
  • assistant au responsable achats, etc.

Des passerelles pour tous les étudiants

Les parcours sont conçus pour accueillir des publics divers . Des dispositifs pédagogiques permettront l’accueil des étudiants engagés dans un BUT et souhaitant en rejoindre un autre en cours de cursus. Ces passerelles « entrantes » pour intégrer le BUT existent également pour les étudiants souhaitant quitter la formation en cours de cursus. L’étudiant ayant valider ses deux premières années pourra postuler dans d’autres cursus de formation (formations universitaires, écoles, etc).

En définitive, le Bachelor Universitaire de Technologie sécurise le cursus des étudiants qui s’engage dans trois années de formation garanties. La pédagogie par compétences apportera aux étudiants une meilleure compréhension de ce qu’ils apprendront et valorisera leur intégration sur le marché du travail.